« Le Bien vivre au travail interroge l’état de santé des organisations dans lesquelles les salariés évoluent »


Le 23 février prochain, MNH Group, en partenariat avec l’AFRaME, inaugurera son grand cycle de conférences autour des enjeux et devenirs de la Santé. Une première rencontre placée sous le signe du Bien Vivre au Travail, et plus précisément du Management Intergénérationnel.

Le sujet sera débattu par des experts en ressources humaines tels que Matthieu Girier (DRH du CHI de Créteil, Vice Président de l’adRHess), Francis Boyer (ancien DRH, devenu consultant – Innovation Manageriale ), Sophie Lepand (DRH de l’hôpital Necker – Enfants Malades (AP-HP)) ou encore Claude Monnier (DRH de Sony Music Entertainment).

A cette occasion, nous sommes allés à la rencontre des deux organisatrices de l’évènement : Anne Larpin, CFO de MNH Group, et Samira Bekhti, Directrice Générale d’Oratorio – toute nouvelle entité MNH Group dédiée à l’accompagnement des transformations en santé.


Anne Larpin, Pourquoi une conférence autour du management intergénérationnel ?

A.L : L’idée de cette conférence est partie du constat que la question de la diversité générationnelle interpelle les managers. D’ailleurs, il ne se passe pas une semaine sans que se tienne une conférence sur telle ou telle génération et la bonne façon de la manager. Au-delà de ces visions génération par génération, MNH Group et l’AFRaME ont eu envie d’aborder le sujet sous l’angle du vivre ensemble et de la complémentarité, pour partager des expériences de terrain réussies dans le monde de la santé et dans l’industrie.

Quelle complémentarité, quelles synergies entre MNH Group et l’AFraME ?

A.L : Les complémentarités entre MNH Group et l’AFRaME apparaissent comme naturelles. Fort des valeurs du mutualisme, MNH group accompagne et protège les acteurs de la santé dans une logique de solidarité, de partage de la valeur et de développement équilibré de la performance. En ce sens, il était évident pour le groupe de traiter le sujet du Management Intergénérationnel en partenariat avec l’AFRaME. En effet, l’association promeut un Management Equitable fondé sur l’équilibre entre la performance économique et l’épanouissement personnel des collaborateurs en donnant à la chaîne de management un rôle clé dans la définition et la pérennisation de cet équilibre.

Samira Bekhti, au terme de « Qualité de Vie au Travail » vous préférez celui de « Bien Vivre au Travail » : quelle différence faites-vous ?

S.B : Le terme de Qualité de Vie au Travail porte souvent une forte connotation règlementaire, avec un accent mis sur les risques professionnels et l’environnement de travail. Le Bien vivre au travail prend bien sûr en compte ces sujets, mais va au-delà et interroge aussi l’équilibre de vie des salariés, ainsi que l’état de santé des organisations dans lesquelles les salariés évoluent. C’est par une action combinée sur tous ces domaines qu’on peut agir efficacement et durablement sur le Bien Vivre au travail. Et cela en fait un volet de la performance globale des organisations.

Bien Vivre au Travail ( #BVAT ) : définition

« Le Bien Vivre au Travail désigne et regroupe sous un même intitulé les actions qui permettent de concilier à la fois l’amélioration des conditions de travail des salariés et la performance globale des organisations, d’autant plus quand ces dernières se transforment.

De ce fait, la question du travail fait partie intégrante des objectifs stratégiques d’une entreprise ou d’une institution publique, et doit être prise en compte dans son fonctionnement quotidien afin, notamment, d’anticiper les conséquences des mutations sociétales, économiques et organisationnelles. »

 

Quels sont vos attentes autour de ces échanges ?

A.L / S.B : Apporter un regard pragmatique sur cette problématique ! Nous souhaitons donner aux managers qui seront dans la salle des clés de lecture et des exemples d’initiatives concrètes qui leur permettront de mieux appréhender la question de la diversité des générations dans leur environnement quotidien.

Enfin : cette rencontre inaugure un grand cycle de conférences thématiques. Pouvez-vous nous en dire davantage ?

A.L : MNH Group, en tant qu’acteur responsable et solidaire, a à cœur de donner la parole aux professionnels de la santé sur des sujets d’intérêt majeur pour eux, tout en leur partageant des réflexions qui peuvent être menées par des acteurs de premier plan issus d’autres secteurs. Ainsi, la conférence sur le Management Intergénérationnel sera la première d’une grande série autour de thématiques à forts enjeux. Elles seront l’occasion pour des professionnels d’horizons variés de faire part de leurs expériences et de croiser les regards. Chaque conférence sera organisée avec un partenaire choisi pour sa légitimité et son implication sur le sujet abordé.

 

Nous remercions Anne Larpin et Samira Bekhti pour le temps qu’elles ont bien voulu nous consacrer.


« Diversité intergénérationnelle : quels leviers managériaux pour bien vivre ensemble ? »

Le jeudi 23 février 2017
Au Siège de la Banque Française Mutaliste
56/60 rue de la Glacière, 75013 Paris
Inscriptions dans la limite des places disponibles

Pour suivre la conférence en direct sur Twitter > #BVAT !

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *